Une exposition prolongée à un volume sonore excessif nuit à l’audition. Le risque de dommages auditifs dépend du niveau sonore et de la durée d’exposition. Des études ont constaté des pertes temporaires d’audition parmi des jeunes récemment exposés à des volumes forts lors de visites de discothèques ou de concerts.

Les préoccupations concernant des niveaux de volume élevés sont bien sûr aussi valables pour l’écoute de musique sur baladeurs numériques ou téléphones mobiles. La musique diffusée par ces appareils peut parfois atteindre des volumes sonores trop élevés. Les écouteurs de type oreillettes livrés avec les baladeurs MP3 ou les téléphones mobiles ont en plus tendance à entraîner une plus grande exposition sonore.

Afin d’éviter tout risque d’une perte d’audition temporaire ou permanente, des sifflements dans les oreilles et autres dommages auditifs, il est recommandé de ne pas s’exposer à des niveaux sonores élevés durant de longues périodes. Comme référence, le niveau sonore de 80dB ou moins est considéré comme sûr. Ce qui est à peu près équivalent au bruit de la circulation à proximité d’une route.

  • Services Audiophonologiques
    3, route d’Arlon
    L-8009 Strassen/Luxembourg
    tél. 44 54 641
    sap@ms.etat.lu
    www.ms.public.lu 
    www.sante.lu (portail santé)