Il s’agit soit de substances naturelles, telles que le cannabis ou les champignons hallucinogènes, soit de substances de synthèse, càd. qui nécessitent un traitement en laboratoire, comme p.ex. la cocaïne ou l’ecstasy.

Toutes ces substances ont des effets primaires et secondaires. Selon la fréquence et la qualité consommée elles ont des effets négatifs à long terme au plan physique, p.ex. des lésions d’organes tels que des lésions des poumons et du foie. Au plan psychique la consommation régulière d’une drogue peut créer divers problèmes, tels que la dépendance, le syndrome amotivationnel (manque d’initiative, réduction de la motivation et des performances), une paranoïa, de l’anxiété, …

Pour toutes ces substances, le risque d’un surdosage (overdose) existe. Les effets d’une substance active ne sont jamais immédiats et il faut rester très patient avant de répéter une prise.

Les drogues illégales sont toujours mélangées à d’autres substances par leurs producteurs et trafiquants. Ce qui fait que l’usager en ignore la composition exacte. Ceci est surtout le cas pour les drogues synthétiques.

Afin d’éviter une infection au VIH ou au virus de la hépatite B, il ne faut jamais utiliser des seringues ou aiguilles usagées ou non stérilisées, ainsi que tout autre matériel usagé servant à l’injection de substances par voie intraveineuse !

Toute détention, usage ou trafic d’une drogue illégale est punissable par la loi, avec des peines variant de simples amendes à de lourdes peines de prison.

Le Centre de prévention des toxicomanies peut vous informer de manière exhaustive sur les différentes substances.

Centre de prévention des toxicomanies
8-10 rue de la Fonderie
L-1531 Luxembourg
tel: 49 77 77 55
frono@cept.lu
www.cept.lu
www.drugcom.de