Ce ne sont pas les jeux en soi qui présentent un danger pour la santé physique ou mentale de l’utilisateur, mais leur usage, qui peut devenir problématique. Il s’agit d’un comportement excessif, dont l’utilisateur a perdu tout contrôle. De manière, qu’il n’est plus à même de mener une vie heureuse et accomplie sans jouer. Tout comme une vraie addiction, ce comportement abusif entraîne des problèmes aux niveaux physique, psychologique, relationnel, familial et social.

Les mondes virtuels des jeux vidéo en soi ne représentent pas de danger pour la santé des utilisateurs. Au contraire, les jeux peuvent être un bon moyen pour s’échapper momentanément des obligations et de la pression de la vie quotidienne. Mais l’usage des jeux vidéo devient problématique si l’utilisateur ne peut plus s’arrêter à jouer. Quand l’envie de jouer devient irrépressible et que l’utilisateur perd le contrôle de soi-même.

Pour éviter qu’une forme de comportement excessif envers un jeu de vidéo puisse s’installer, faites régulièrement des pauses d’au moins un quart d’heure. Essayez de trouver d’autres formes de loisirs, surtout celles qui impliquent des activités physiques. Comme les jeux vidéo ne stimulent que les capacités de concentration et les émotions de l’utilisateur, il est important que ce dernier trouve un exutoire physique pour relâcher la tension et les frustrations accumulées durant le jeu vidéo.

Si possible, discutez le contenu des jeux avec une personne adulte.

S’il s’agit de jeux de hasard, un abus peut vite mener à des grosses pertes d’argent et même un endettement financier.

 

Anonym Glécksspiller
1A, rue Christophe Plantin
L-2339 Luxembourg
tél. : 26 48 00 38
www.ausgespillt.lu