L’agressivité est une de nos plus fortes émotions. Très utile lors de compétitions sportives par exemple, elle devient cependant problématique sous forme de violence contre autrui et/ou contre soi.

Quand vous vous comportez de manière violente, vous faites du tort aux autres, mais aussi à vous-même. Un comportement violent entraîne toujours des conséquences pour son auteur et sa victime. La résolution définitive d’un conflit est toujours celle de la non-violence, c.-à-d. le dialogue dans le respect mutuel. Si l’aggressivité et la violence sont naturelles et humaines, la raison et la conscience le sont aussi. Au lieu de vous fâcher, restez calme et essayez de résoudre le conflit par la parole.

À l’école, si vous êtes victime de violences, ne l’acceptez pas comme une fatalité. Adressezvous à vos professeurs, un éducateur ou au service de psychologie de votre lycée.

Si le dialogue entre deux personnes en conflit n’est plus possible, il est recommandé de chercher une tierce personne comme médiateur. Le médiateur écoute les deux parties sans apporter de jugement de valeur et veille à ce que la discussion se passe dans un climat serein. Ensemble avec les personnes concernées le médiateur cherche à trouver une solution amiable à leur problème.

Si vous voulez en savoir plus sur les avantages d’un médiateur pour résoudre un conflit, contactez le Centre de Médiation.

Think First est un service pour les jeunes de 14 à 18 ans, qui les aide à développer leurs compétences sociales, leurs capacités d’empathie, de dialogue, de résolution de conflits et à contrôler leurs frustrations.

Aussi bien pour les victimes, que pour les auteurs de violence, la pratique d’une discipline d’arts martiaux peut s’avérer utile. Les premiers gagnent de la confiance en soi et deviennent moins vulnérables aux attaques d’autrui. Pour les auteurs de violence, la pratique d’un art martial peut servir d’exutoire à leur agressivité. En même temps, un
meilleur contrôle de soi est favorisé grâce à la discipline à laquelle les arts martiaux sont soumis.

L’association Phoenix propose des programmes d’entraînement anti-agression.

Centre de Médiation – Galerie Kons
87, route de Thionville
L-2611 Luxembourg
tél. : 27 48 34
www.mediation.lu

AFP-Services Think First
39, boulevard Grande-Duchesse Charlotte
L-1331 Luxembourg
tél. : 46 00 041
info@afp-services.lu
www.afp-services.lu

Consultation et Aide pour Auteurs de Violence
Riicht Eraus
73, rue Adolphe Fischer
L-1520 Luxembourg
tél. : 27 55 58 00
riichteraus@croix-rouge.lu
www. riichteraus.lu

Phoenix – Galerie Kons
87, route de Thionville
L-2611 Luxembourg
tél . 40 60 90 335
phoenix.asbl@gmail.com
www.anti-gewalt.lu