Tout comme les adultes, les enfants et les adolescents ont aussi des droits garantis par la législation luxembourgeoise. Tout enfant a par exemple le droit d’être protégé, c.-à-d. ses parents doivent veiller à sa santé, sa sécurité et sa moralité. Mais qui parle de droits parle aussi de devoirs.

Ainsi tout enfant a le devoir d’obéir à ses parents, tant que l’autorité parentale s’exerce dans son intérêt. Les droits et les devoirs changent avec l’âge, p.ex. pour pouvoir entrer dans un café (ayant moins de 16 ans), vous devez être accompagné d’un parent. A partir de 16 ans vous pouvez aller seul dans un café.

L’autorité parentale cesse à l’âge de 18 ans et l’adolescent devient majeur à ce moment-là.

Dorénavant, il est considéré, sur plan juridique comme capable de décider seul et n’a plus besoin d’être représenté, ou assisté par un adulte. Mais si l’âge de la majorité civile vous donne le droit de décider seul, elle vous donne aussi l’obligation de supporter seul les conséquences de vos choix. Car avec la majorité civile à l’âge de 18 ans arrive également la majorité pénale par laquelle on est reconnu pleinement responsable pour des infractions ou des délits commis et jugé devant un tribunal ordinaire.

Le Kanner- a Jugendtelefon s’adresse d’abord aux enfants et aux jeunes en leur proposant une écoute et une aide facilement accessible et sans contraintes. En cas de questions, de problèmes à l’école, à la maison, avec les amis ou la famille, le jeune peut gratuitement et de façon anonyme parler à un adulte..

  • Centre de Médiation (information sur les droits et devoirs des enfants et des jeunes)

Le Centre de Médiation (information sur les droits et devoirs des enfants et jeunes) dispose du service «Accès au droit», un service d’informations juridiques, psychologiques et sociales pour jeunes. Il informe aussi sur les droits et devoirs des enfants et des jeunes.

L’Ombudscomité fir d’Rechter vum Kand (ORK) promeut la convention internationale relative aux droits de l’enfant et veille à ce qu’elle soit respectée. Il reçoit également des plaintes et des réclamations transmises par les enfants et essaie de servir de médiateur et de conseiller. La présidente de l’ORK peut être contactée par écrit ou directement. Elle reçoit
sur rendez-vous les mardis et jeudis. Toute intervention est gratuite.

  • Ombudscomité fir d’Rechter vum Kand
    2, rue du Fort Wallis
    L-2714 Luxembourg
    tél. 26 123 124
    marhork@pt.lu
    www.ork.lu
  • Office National de l’Enfance
    67, rue Verte
    L-2667 Luxembourg
    tél. 24 77 36 96
    one@one.etat.lu
    www.one.public.lu
  • lux-prevention@police.etat.lu (service prévention de la Police Grand- Ducale)