Une société, par l’intermédiaire de ses représentants politiques fait des choix en mettant en balance les aspects positifs et négatifs de telles ou telles décisions. Actuellement, la consommation, la détention et la vente du cannabis sont interdites au Luxembourg et constituent un délit.
Le fait qu’il s’agisse d’un produit naturel ne signifie pas, qu’il n’existe pas un impact sur la santé et le comportement, si on le consomme.
La question qui se pose, est alors de savoir si un pays décide de mettre l’accent sur l’information, la prévention et le contrôle d’un « marché » ou s’il décide de protéger strictement le citoyen par des moyens légaux de répression.
Au Luxembourg, le choix politique actuel est de considérer que la consommation de cannabis est réellement néfaste à la santé.
Le débat actuel qui remet en cause la pénalisation lié au cannabis vient du fait que malgré une politique répressive, la consommation de cannabis continue de progresser. L’autre point de discussion des partisans de la légalisation du cannabis est de le mettre en balance avec les conséquences de la consommation d’alcool dont le commerce est encadré. Mais aussi parce qu’il existe une utilisation médicale de cette plante.
Alors ?
Pénalisation, dépénalisation ou commerce encadré ?
Pour vous faire une idée, vous pouvez consulter les sites de partis politiques, des organismes de santé publiques ou organismes spécialisés.
–          www.relis.lu
–          www.cept.lu
–          Cahier du cij