Harcèlement à l’école

Harcèlement à l’école

Jidderee kann Affer vu Mobbing an der Schoul ginn. An esou enger Situatioun ass et wichteg, säin Ëmfeld doriwwer ze informéieren a virun allem net an d’Afferroll ze falen.

On parle de mobbing ou harcèlement moral quand un élève isolé est de manière répétitive importuné, tourmenté, insulté, menacé ou humilié par un autre élève ou par un groupe d’élèves. Si la violence physique et ses suites sont faciles à détecter, le harcèlement n’est souvent perçu que difficilement par une personne extérieure. C’est l’une des raisons pour lesquelles certains cas de harcèlement peuvent parfois durer longtemps.

Le mieux est de refuser le rôle de victime dès le début. Dire clairement NON est souvent le premier pas pour dissuader son agresseur.    

En tant que victime de harcèlement, il faut :

  • avoir confiance en soi et essayer de rester calme,
  • ne pas se laisser intimider,
  • chercher la discussion avec son agresseur,
  • ne pas implorer son agresseur pour ne pas l’encourager,
  • garder le contact visuel avec son agresseur,
  • parler fort et clairement, et
  • réclamer de l’aide auprès de témoins, si possible, en les appelant directement par leur nom.

Si on manque de confiance en soi, on peut répéter à la maison devant le miroir ou prendre des cours pour gagner en affirmation de soi ou pratiquer des arts martiaux.

Pour son bien, il faut parler du harcèlement à ses parents et à ses amis et insister sur le fait que c’est grave. On peut aussi s’adresser au SPAS de son école, au Centre psycho-social et d’accompagnement scolaires (www.cpas.lu), ou à une helpline telle que le Kanner-Jugendtelefon (www.kjt.lu) au tél : 116 111. Dans des cas extrêmes, on peut contacter la police.

En tant que agresseur, il faut s’interroger sur la raison pour laquelle on décide d’isoler et de harceler quelqu’un ? Comment veut-on être traité soi-même ? Est-ce qu’on pense que les autres veulent être moins bien traités que soi-même ?

Dans le cas où l’on souhaite faire la paix avec sa victime, sans savoir comment s’y prendre, on peut vérifier si son lycée ne dispose pas d’un projet de médiation de pair-à-pair (www.peermediaton.lu). Le rôle du médiateur est de servir d’intermédiaire entre deux personnes en situation de conflit, afin d’y trouver une solution qui soit satisfaisante pour tous. On ne sera peut-être jamais meilleurs amis, mais au moins on peut apprendre à se respecter mutuellement. Au cas où son école ne disposerait pas de projet de médiation de pair-à-pair, on peut contacter le Centre de médiation (www.mediation.lu).

En tant que témoin d’une situation de harcèlement, vous devriez demander de l’aide auprès du personnel de l’école et ne pas ignorer, voire tolérer l’affaire. Chacun peut devenir victime de harcèlement !      

Autres liens:

Voir aussi :

  • Cyberharcèlement p.
  • Droit à l’image p.
  • Sécurité sur Internet p.
  • Sécurité sur le portable p.
  • Violence p.

Pin It on Pinterest

Share This