Protection auditive

Protection auditive

Wann s de Musek mat Kopfhörer lauschters, denk drun deng Oueren ze schounen an iwwerdreif net mam Volume. Wann d’Musek an der Disco oder um Concert dir onangenehm an den Oueren ass, da benotz Stëpp.

Si c’est vrai que la musique à un volume fort peut rendre l’expérience plus intense, le volume élevé risque aussi de causer des dégâts auditifs plus ou moins permanents. Le risque augmente encore avec une durée d’exposition prolongée. Les cellules sensorielles de l’oreille interne sont comme des cellules musculaires,face à un effort prolongé, – en écoutant par exemple de la musique avec des casques à un volume élevé pendant un certain temps – elles se fatiguent et peuvent être endommagées.

Lors de concerts ou de sorties en boîte il vaut mieux garder un oeil sur le volume. La plupart des salles ont un sonomètre pour mesurer les décibels. De tels sonomètres se trouvent aussi sous forme d’appli pour le portable. Le seuil critique de 80 décibels est souvent dépassé, de ce fait, l’utilisation de bouchons auriculaires est vraiment recommandée. Si l’on n’a pas de bouchons sur soi, on peut vérifier s’il est possible de s’en procurer sur place.

Si la musique fait physiquement mal, il est conseillé de sortir de la salle pour donner un peu de répit à vos oreilles.

La recommandation d’utiliser des bouchons auriculaires vaut pour toute autre manifestation au volume sonore élevé : feu d’artifice, course automobile, répétition avec le groupe de musique, …

Pour tous renseignements supplémentaires, on peut s’adresser aux Services audiophonologiques (www.ms.public.lu).

Autres liens :

Pin It on Pinterest

Share This