Jeunes consommateurs

Jeunes consommateurs

Mir liewen an enger Konsumgesellschaft, di dozou tendéiert, éischter ze vill ewéi ze mann ze konsuméieren. Et ass wichteg, seng richteg Bedierfnisser ze erkennen a verantwortungsvoll ze konsuméieren.

Chaque jour nous sommes confrontés à des milliers de publicités, qui nous poussent à acheter des produits ou des services, dont nous n’avons nullement besoin pour vivre une vie satisfaisante. Car les vraies prémisses au bonheur, telles que la santé, l’amitié ou l’amour ne s’achètent nulle part.

Résister à la tentation constante de la surconsommation demande de l’énergie. Avant chaque achat, il faudrait s’interroger s’il ne s’agit que d’un article de mode ou d’un vrai besoin. Ainsi on se rend compte de ses habitudes de consommation et on apprend à changer du simple consommateur au consommacteur.

Cela implique qu’on se rend conscient des conséquences de ses décisions de consommateur. Dans un monde globalisé, chaque bouteille en plastique ou barquette de fraises achetée au Luxembourg peut laisser des traces dans d’autres parties du monde. On parle d’empreinte écologique. Des organisations telles que World Wide Fund for Nature (www.wwf.ch) ou Transfair (www.transfair.lu) peuvent fournir des renseignements plus détaillés sur les conséquences politiques, sociales et environnementales de notre comportement de consommateur.

En tant que consommateur on a donc des responsabilités, mais également des droits. Si l’on n’est pas satisfait de son achat, on peut réclamer un échange ou se faire rembourser. Cela vaut aussi pour des magasins en ligne qui ont leur siège dans l’Union européenne. Pour tous renseignements plus détaillés, on peut contacter l’Union luxembourgeoise des consommateurs (www.ulc.lu) ou le Centre européen des consommateurs Luxembourg (www.cecluxembourg.lu). Tout consommateur qui a un litige avec un professionnel établi au Luxembourg peut s’adresser par écrit au Médiateur de la consommation (www.mediateurconsommation.lu) pour chercher ensemble une solution à l’amiable.

Si on rencontre des difficultés pour rembourser ses dettes, on peut demander conseil auprès du Service d’information et de conseil en matière de surendettement de la Ligue médico-sociale (www.ligue.lu) ou de celui d’Inter-actions (www.dettes-net.lu).

Autres liens :

Voir aussi :

Arnaques en ligne

Pin It on Pinterest

Share This