Jeunes parents

Et gëtt kee Rezept fir eng gutt Mamm oder e gudde Papp ze sinn. Wann ee Froen huet, kann een sech un ënnerschiddlech Servicer wenden, déi Berodung a Betreiung ubidden.

L’arrivée d’un bébé signifie d’importants changements pour un couple. Le nouveau-né demande dorénavant toute leur attention et le duo (couple) s’est changé en trio (famille).

Si, en tant que futur parent, on souhaite se préparer à ces changements, des séances d’information et des cours pratiques sont offerts par la Ligue médico-sociale (www.ligue.lu), la Fondation Kannerschlass (www.kannerschlass.lu) ou le Familjencenter (www.familljen-center.lu).

Si, en tant que parent, on a besoin d’un renseignement ou d’un conseil, on peut se tourner vers Alupse-Bébé (www.alupse.lu), la Ligue médico-sociale (www.ligue.lu), AFP-Services (www.afp-services.lu), le Familjencenter (www.familjen-center.lu) ou l’Elterentelefon tél. 26 64 05 55.

En tant que parent, on a forcément besoin d’un pédiatre. Pour avoir les coordonnées des médecins spécialistes en pédiatrie, on peut lancer une recherche sur www.editus.lu avec le mot clé pédiatre.

Si on cherche une solution de prise en charge pour son enfant, on peut consulter www.accueilenfant.lu pour un répertoire des crèches conventionnées par l’État. Une possibilité pour faire garder son enfant est d’engager une assistante parentale, comme le propose l’Agence Dageselteren (www.dageselteren.lu). Une autre solution pourrait être l’engagement d’un au-pair (www.accueil-aupair.lu).

L’association AFP-Services (www.afp-services.lu) met en relation des parents à la recherche d’une garde provisoire avec des jeunes babysitters formés par leurs soins. La plate-forme en ligne www.babysitting.lu propose aussi des jeunes babysitters formés.

Quand on tombe malade et que l’on a besoin d’une aide temporaire à domicile, l’association Arcus (www.arcus.lu) peut organiser une aide familiale.

Quand l’enfant est malade et qu’on ne peut pas rester auprès de lui, le service payant Krank Kanner Doheem de l’association Femmes en détresse (www.fed.lu) met à disposition une collaboratrice pour garder l’enfant malade. Pour satisfaire au mieux les besoins de l’enfant et pour renseigner la collaboratrice de Krank Kanner Doheem sur les soins nécessaires, la visite préalable d’un médecin est indiquée.

En dehors des heures d’ouvertures des cabinets des pédiatres et pour un enfant qui ne nécessite pas d’être hospitalisé, les parents peuvent consulter la maison médicale pédiatrique de la Kannerklinik (https://kannerklinik.chl.lu) du Centre hospitalier de Luxembourg (www.chl.lu).

Si un enfant a fugué ou qu’il a disparu, on peut le signaler gratuitement au tél. 116 000, ce qui permet de mettre en œuvre une action de recherche européenne.

Le Centre d’accueil Norbert Ensch (www.croix-rouge.lu/groupe-zoe) de la Croix-Rouge luxembourgeoise (www.croix-rouge.lu) propose un hébergement en urgence aux jeunes mères âgées entre 13 et 17 ans.

Autres liens :

Pin It on Pinterest