Respect

Respect

Être radical – ne pose pas un problème en soi. Avoir des idées radicales, penser de façon radicale apporte de l’élan aux discussions et est à la base du progrès. Et cela fait partie de la jeunesse.

C’est très différent lorsque la radicalité se lie à la violence. Dans ce cas-là, le « vivre ensemble » n’est plus possible. Il existe plusieurs raisons pour lesquelles des personnes se radicalisent de façon violente: humiliations et blessures psychiques, problèmes d’identité, l’absence de perspectives…

Il n’existe cependant aucune raison pour exercer de la violence sur autrui, seulement parce que celui-ci possède des idées et des croyances différentes, ou présente tout simplement une apparence différente.

Le chemin vers la radicalisation violente commence lorsqu’une personne se focalise de plus en plus sur un thème particulier(p.ex. politique ou religieux) et qu’elle ne veut ou n’arrive plus à parler d’autre chose.Il est ensuite fréquent de voir apparaître les attitudes suivantes : l’adhésion rigide à des opinions extrêmes, l’exigence que les autres se soumettent aux idées radicales,le retrait vis-à-vis des personnes qui ne partagent pas le même point de vue radical, voir même des menaces de violence ou l’adhérence à un groupe à tendance violente.

Toute personne qui reconnaît une telle progression chez soi ou chez une personne de son entourage peut contacter, personnellement ou de manière anonyme, à travers le tél. : 20 60 62 ou par courriel sous respect@respect.lu le centre contre la radicalisation Respect. L’assistance se fait gratuitement et en toute confidentialité.

Pin It on Pinterest

Share This