Affer vu Cyberbullying ginn duerch Belästegungen iwwert di elektronesch Medien ageschüchtert. Am beschte soll een direkt reagéieren a sech net alles gefale loossen! Ënnerschiddlech Servicer bidden Informatioun a Berodung zu dësem Thema un.

Le cyberharcèlement désigne la pratique d’intimidation, d’humiliation, de harcèlement ou de menace d’une autre personne via les nouvelles technologies, que ce soit sur le portable, par messagerie SMS, par photo ou par film, par e-mail, dans un chat, sur un blog ou sur un site de réseau social.

Le caractère en apparence anonyme d’Internet fait qu’on a vite écrit quelque chose qu’on ne dirait pas dans la vie réelle. Et pourtant, des propos blessants ou des images offensives en ligne peuvent avoir de graves conséquences. Une photo blessante ou une rumeur offensive peuvent rapidement être copiées et devenir accessibles à des millions d’internautes. Le fait que le cyberharcèlement puisse se faire sans la présence physique de l’agresseur, chaque jour et à n’importe quelle heure, aggrave encore plus la situation.

Sur Internet,une photo d’une autre personne ne peut être publiée qu’avec l’accord explicite de celle-ci. Pour tout contenu d’autrui, il faut respecter les droits d’auteurs. Pour plus d’infos sur le droit à l’image et les droits d’auteurs, on peut consulter le site www.bee-secure.lu.

Pareil au monde physique, toute forme d’insulte, de calomnie ou de discrimination sur Internet est illégale ! Pour tous renseignements supplémentaires, on peut consulter le site www.bee-secure.lu ou contacter le Centre pour l’égalité du traitement (www.cet.lu).

Si l’on est victime de cyberharcèlement, le mieux est de ne pas répondre aux messages offensifs et de bloquer le contact de l’agresseur. Dans des cas extrêmes, il vaut mieux informer la police et faire une plainte contre l’agresseur. À cet effet, il faut garder les messages offensifs comme preuves à l’aide d’une capture d’écran (PrtScn et copier-coller dans un logiciel d’images ou de textes)

En tout cas, il ne faut pas rester seul face à la situation. On peut contacter de façon anonyme et confidentielle l’un des services d’aide et d’écoute suivants : BEE SECURE Helpline tél. 8002 1234 (www.bee-secure.lu) ou Kanner-Jugendtelefon au tél. 116  111 (www.kjt.lu).

Autres liens :