Am Fall vun enger ongewollter Schwangerschaft kann ofdreiwen eng Méiglechkeet sinn. Dëst ass heefeg eng schwéier Entscheedung, déi een am beschte Fall net alleng trëfft.

L’interruption volontaire de grossesse est possible au Luxembourg jusqu’à la douzième semaine de grossesse. Ce délai passé, il n’est toléré que si deux médecins distincts attestent une menace grave pour la santé ou la vie de la femme enceinte, ou de l’enfant à naître. L’intervention est remboursée par la sécurité sociale. Le père biologique n’a pas besoin de donner son consentement.

Il est fortement conseillé de ne pas rester seule avec sa situation et d’en parler à une personne de confiance majeure ou à un service professionnel, tel que le Planning familial (www.plf.lu). Avant l’interruption volontaire de grossesse la loi prévoit de toute façon un entretien dans un centre de consultation qualifiée. Il est conseillé aux jeunes filles mineures d’être accompagnées d’une personne adulte.

Dans le cas d’une grossesse non-désirée il existe aussi la possibilité de porter l’enfant à terme et de le faire adopter. Des informations plus détaillées peuvent être obtenues auprès du Service adoption de la Croix-Rouge luxembourgeoise, par tél.: 27 55 64 20 ou par courriel à adoption@croix-rouge.lu

Autres liens :